TESTS

Badland : Game of the Year Edition

Sorti premièrement sur mobiles en 2013 et ayant conquis plus de 20 millions de joueurs à travers le monde, il était normal de voir débarqué un jour ce jeu en version Game of The Year sur Consoles. Voilà chose faite, maintenant il nous reste à savoir ce qu’elle vaut, qu’elles sont les différences entre les deux versions et si l’achat de la GOTY de ce jeu vaut le coup ?

Tout d’abord, resituons le jeu. Badland est un jeu de type die an retry crée par le studio Frogmind pour les mobiles. Le jeu nous place dans un univers riche en couleurs et nous propose de contrôler des petits êtres ronds et noirs (qui rappelle légèrement les monstres de World of Goo ou les noiraudes de mon voisin Totoro) qui devront survivre à travers la succession de nombreux niveaux que nous propose le jeu.

A l’aventure compagnons

1433426414-3773-capture-d-ecranLe principe du jeu est simple : vous commencez le niveau avec un des monstres et vous devez l’amener au bout du niveau en évitant les pièges qui se mettront en travers de votre chemin et en prenant garde au scrolling automatique du jeu.

À vous donc de bien gérer votre vol pour amener votre bestiole en un seul morceau au bout du niveau, et pour ce faire rien de plus simple, le jeu ne vous laisse à votre disposition qu’une seule touche qui va servir a votre monstre à décoller et à battre des ailes. Pour cette version GotY les développeurs ont été sympa avec vous et vous offrent maintenant la possibilité de diriger légèrement le personnage vers la gauche ou la droite avec le stick analogique.

Il vous faudra donc gérer votre position et les battements d’ailes pour éviter tous les pièges que possèdent les niveaux : scie circulaire, laser, piques et j’en passe, le monde ne vous laissera pas finir facilement le niveau.

Votre petit monstre ne sera pas seul dans l’aventure puisque à travers les niveaux vous pourrez récupérer des items vous permettant plusieurs variations de gameplay. Certains items vous permettront par exemple de grossir et donc inversement de rapetisser, d’autre vous permettront de rebondir, de se coller au décor, d’avoir un effet bullet time ou d’accélérer le temps, etc.

L’item le plus important du jeu reste celui qui vous permet de vous multiplier, en effet vous commencez le niveau avec un petit monstre puis vous attrapez l’item nécessaire et vous vous retrouvez juste après en compagnie d’une dizaine de monstres qui suivront les mouvements du premier en file. À vous donc de gérer cette petite troupe, mais sachez que tout les sauver relève de l’improbable puisque certains niveaux vous obligeront à séparer votre compagnie en deux pour en sacrifier une partie pour permettre à l’autre de continuer le niveau.

Pour la victoire !

Bien évidemment le jeu vous récompense si vous arrivez à atteindre la fin du niveau avec plusieurs de ces petits monstres. Il vous faudra donc refaire plusieurs fois chaque niveau pour terminer les missions que propose le jeu : terminer le niveau sans mourir, avec un nombre minimum de clones, en prenant tous les power up…

Au total ce sont plus de 100 niveaux qui composent le jeu. En prenant en compte le mode multijoueur coopératif et compétitif, ce sont un total de 300 niveaux qui n’attendent que vous. Sachez de plus que le mode multi peut accueillir jusqu’à quatre joueurs.

Les décors du jeu ne sont pas à oublier. Le passage au 1080p permet de sublimer encore plus le jeu. L’action au premier plan en ombres chinoises et les différents arrières plans colorés pour donner un effet de contraste font que l’ensemble se trouve extrêmement soigné et pourrait même à certain moment nous donner envie de nous poser et juste regarder l’ensemble si seulement le jeu pouvait nous laisser faire.Concernant la bande-son du jeu il y a bien quelques effets afin d’étoffer le niveau et le rendre crédible, des cris d’oiseau et de courant d’eau par exemple, mais dans l’ensemble rien de percutant, mais juste assez pour rendre le tout réaliste et entraînant.

Et donc quelle différence entre les deux versions de ce jeu ? Outre les graphismes revus à la hausse et la possibilité de déplacer votre personnage avec le stick analogique, cette version bénéficie de stages supplémentaires pour le mode solo et multi-joueurs.

Enfin pour terminer, sachez que le jeu supporte les fonctions cross-buy et cross-save pour les trois consoles Sony.

NOTRE NOTE : 80%

Badland est un bon jeu, pas vraiment difficile bien que le coté die and retry peut en rebuter certains, plutôt joli il faut l’avouer, à chaque niveau on cherche à sauver le maximum de nos petits monstres et c’est cela qui nous pousse à aller au bout du jeu. On peut juste regretter que pour le prix auquel le jeu est vendu on ne constate que peu de différences entre les deux versions du jeu.

Badland : Game of the Year Edition
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top