DOSSIERS

GamersLive Awards 2014

La rédaction de Gamerslive vous propose, en ce début 2015, de faire le bilan de l’année passée. Voici les Gamerslive Awards 2014.


 

– LeboWski (Pierre L.) –

1 – Final Fantasy XIV : A Realm Reborn (PS4)

 

En soi, Final Fantasy XIV : A Realm Reborn est un titre de 2013. Si ce dernier trône fièrement à la première place de mon classement, c’est avant tout parce que cet envoûtant MMORPG a fait un petit détour par la case Playstation 4 en avril 2014. Bien que j’avais déjà un œil sur le jeu depuis un certain temps, j’avais toujours à l’esprit l’amer échec qu’était la première monture du titre. Une grave erreur, puisque Realm Reborn est véritablement un nouveau titre. Beau et accompagné de magnifiques compositions sonores, le MMO de Square Enix s’avère terriblement complet, en plus d’être bien adapté au support. Assurément mon coup de cœur de l’année 2014.

2 – Wolfenstein : The New Order

Pour tout dire, je n’attendais strictement rien de ce Wolfenstein. Pas persuadé pour un sous du résultat, je pris tout de même la décision de me prendre le jeu en occasion peu de temps après sa sortie, attiré par les nombreux retours positifs. Autant dire que ce fut une surprise ! FPS old-school à l’aspect assez générique, mais au potentiel certain, New Order propose une aventure rythmée et plutôt intéressante. Le contexte, qui se base sur une uchronie, joue forcément en la faveur du titre : son univers atypique, correctement exploité, donne un cachet certain au jeu. Ce n’est pas un très grand jeu, mais il rempli, sans prétention aucune, très bien son office. La messe est dite, Wolfenstein mérite, à mon sens, largement sa seconde place.

3 – Call of Duty : Advanced Warfare

Après le terne et ennuyeux Ghost, Advanced Warfare réveille d’une belle manière la licence d’Activision. Cela faisait longtemps que l’on avait pas, dans un Call of Duty, vu un solo aussi réussi. Moins confus et plus explicite, le scénario du jeu ne s’encombre pas d’éléments futiles et se concentre sur une ligne directrice, pas forcément inoubliable, mais intéressante. Le gameplay, réinventé à la sauce Titanfall (que j’ai beaucoup apprécié, malgré son maigre contenu)- les titans en moins, fait mouche. Le multijoueur, complété par un système de personnalisation renforcé et des ravitaillements appréciables, reste la force de cette série. Un excellent épisode.

4 – Grand Theft Auto V (version current-gen)

Bon, je dois bien dire que j’ai hésité à mettre Grand Theft Auto V dans ce classement, mais le rendu est tellement impressionnant que je tiens à saluer le travail de Rockstar en laissant une place à cette édition current-gen (One/PS4) de GTA V. Visuellement bluffant, cette nouvelle monture a surtout pour elle son mode première personne. Une petite révolution qui mérite le coup d’oeil, on revisite San Andreas, on rejoue les scènes, on redécouvre clairement le jeu et si tout n’est pas parfait (quelques problèmes sont inhérents à ce mode), le résultat reste très convaincant.

5- inFAMOUS : Second Son

Sans être un grand fan de la licence inFAMOUS, je dois bien dire que le dernier volet de la série vaut clairement le détour, ne serait-ce que pour son aspect technique. Malgré une durée de vie assez courte, j’ai gardé un bon souvenir de l’aventure de Delsin au cœur Seattle. Fluide, jouissif et assez varié, Second Son est un titre tout ce qu’il y a de plus recommandable. Allez, cinquième place de ce classement.


– Miettos San –

1 – South Park : Le Bâton de la Vérité

 

Le jeu que j’attendais le plus cette année et je n’ai vraiment pas été déçu ! L’humour et les clins d’œil sont présents durant tout le jeu et avoir un bon jeu South Park est un réel plaisir.

2 – The Binding Of Isaac : Rebirth

Suite du très connu Binding of Isaac, ce remake ajoute beaucoup de contenu ce qui ne déplaît à personne et je trouve que le nouveau style graphique rajoute son petit grain et que cela rends le jeu encore mieux. Maintenant j’attends le premier DLC crée avec la communauté pour voir ce qu’ils peuvent encore rajouter.

3 – Trials Fusion

Ce troisième volet fais partie de ce top simplement parce que j’adore ces jeu et celui-ci propose juste ce qu’il faut de plus pour devenir encore meilleur que le second (petit bémol concernant le online cependant).

4 – Super Smash Bros. Wii U

J’ai enfin pu avoir l’occasion d’y jouer très récemment et je n’ai pas été déçu. Le jeu est vraiment beau, le contenu est faramineux et il y a rien de mieux comme party-game pour pouvoir mettre fin à une amitié !

5 – Grand Theft Auto 5 (version current-gen)

Pas vraiment sorti en 2014 puisque le jeu à déjà un an mais c’est les versions PS4 et Xbox One qui font que ce jeux se trouve dans mon classement. Juste pour le mode première personne.


 

– StickyRize –

1 – Metal Gear Solid : Ground Zeroes

 

Ayant lâché la série depuis le Sons Of Liberty et suivant les directives de Shane (armé de sa cravache et de ses bottes de plus belle effet) je me suis procuré ce Ground Zeroes. Dubitatif les premières minutes, la cinématique m’a mit à genoux et la mission principale m’a fait rêver pour ensuite me rendre nostalgique du deuxième épisode. Bien que courte cet avant-goût de ce que saura Phantom Pain me laisse attendre le meilleur de ce prochain épisode !

2 – S.T.A.L.K.E.R. Lost Alpha

Toujours chagriné par l’annulation du second volet de cette série mythique, j’ai pu sécher mes larmes et étancher ma peine, au combien immense, sur ce Lost Alpha. Pour la petite histoire Lost Alpha est le S.T.A.L.K.E.R que nous aurions dû avoir en 2005, regroupant au passage le stand-alone Clear Sky ! Plus grand, avec des options uniques, ce dernier offre une expérience inégalable et la chasse à la sangsue n’a jamais était aussi palpitante ! De plus, ce dernier est gratuit ! Donc vous n’avez aucune raison de ne pas vous y mettre pour cette fin d’année !

3 – Valkyria Chronicles

Au coude à coude avec ma seconde grosse surprise de l’année, Valkyria Chronicles reste le RPG (tactical) qui m’a fait fondre cette année. Sorti en surprise sur PC le 11 novembre dernier il m’a fallut plusieurs tasses de cafés et environ une cinquantaine de refresh de page pour réaliser que oui, Valkyria est bien disponible sur PC. Grosse surprise donc qui m’a entraîné sur une bonne centaine d’heure et qui me garde en haleine encore aujourd’hui. Un système de combat simple et prenant, une histoire qui ne vole pas très haut mais qui offre son lot de surprise, et le fait que la mort soit permanente qui couplé avec des personnages charismatiques pour une bonne partie d’entre-eux offre une expérience de jeu unique.

4 – Mount And Blade Warband : Viking Conquest

Un peu passé à la trappe en cette fin d’année, la sortie de ce dernier Stand-Alone pour Mount And Blade Warband n’en est pas moins agréable à découvrir ! Plongé en plein « Age Sombre » donc juste après le départ de Romains de Grande-Bretagne vous jouez un honorable Viking qui après une rencontre fortuite doit retrouver sa mère et regagner son honneur. Le charme de Mount And Blade est toujours présent, des combats solo avec 400 unités, un système politique poussé, un ambiance unique, l’arrivé des combats navales et j’en passe. Ce jeu à un véritable charme qui m’a conquit durant ce mois de décembre !

5- Dark Souls II

Après une première expérience sur Dark Souls Prepare to Die Edition sur PC en 2011 j’ai dû me replonger dans le second volet fraîchement débarqué en mars de cette année ! Je compte à mon actif bientôt 200h jeu, 749 morts, et une manette Xbox 360 tombée en panne pour des raisons obscures. Mais l’ambiance minimaliste et grandiose à la fois l’emporte toujours, je prend un malin plaisir à refaire les niveaux que je connais sur le bout des doigts, tester des nouveaux builds que la communauté propose, aborder chaque ennemies comme un défi et recommencer les différents boss avec des conditions que je m’impose. De plus le multijoueur offre un plaisir de jeu unique qui m’enivre à chaque lancement du jeu !


– Gonzo –

1 – Dragon Age Inquisition

 

Si au début de cette année, quelqu’un m’avait dit que j’allais apprécier DAI et qu’en plus il deviendrait mon Game Of The Year, je crois que je ne l’aurais pas cru … je n’ai certes pas encore terminé le jeu, mais après 50h à me perdre dans les vastes zones pour faire quêtes secondaires et quête principale, je peux vous assurer, que la sombre bouse de Dragon Age Awakening le second épisode est bien loin, et qu’il faudrait être fou pour ne pas saluer le travail titanesque de Bioware pour se racheter auprès des fans, l’écriture, l’univers, le bestiaire ainsi que les compagnons, et même le gameplay mélangeant action et RPG, paramétrable à souhait, et pouvant convenir aux vieux de la vieille comme aux nouveaux venus, tout est fait pour qu’on passe un excellent moment, et quand on voit qu’il faut environ 200h pour terminer le jeu à 100% on ne peut que féliciter Bioware.

2 – Destiny

Encore un jeu polémique, décidément je ne vais pas me faire que des amis au cours de ce top, mais je ne suis pas forcément là pour ça, oui j’ai vraiment adoré Destiny, je reconnais volontiers que le scénario est bâclé, que le contenu est pour le moment bien trop maigre pour tenir 10 ans ( même si je suis convaincu que Bungie parlait de 10 ans sur la licence et non pas sur un seul jeu … à bon entendeur ) le gameplay nerveux et fluide, la réalisation somptueuse, la coopération permanente, et la carotte du loot qui nous force à farmer encore et encore pour avoir l’armure de la mort et être paré à faire le raid, je ne compte même plus les heures passées sur Destiny, si il y a eu de la frustration (pourquoi est ce que je ne drop aucun item légendaire !!) Destiny possède pour moi un potentiel de nouvelle licence très forte sur Next Gen, et j’espère de tout cœur que l’avenir me donnera raison.

3 – Metal Gear Solid Ground Zeroes

La soit disant démo vendue plein pot qui aurait fait perdre de sa superbe à Kojima… Sachez que j’ai passé près d’une dizaine d’heures sur le titre payé 30€ day one, et qu’à ce titre je ne trouve pas ça scandaleux, d’autant que j’ai vraiment pris mon pied. Quel plaisir de retrouver Snake sur Next Gen, avec un gameplay enfin au goût du jour, certes l’histoire est un peu chiche, mais le but : me donner envie de jouer à The Phantom Pain en 2015, est pleinement atteint en ce qui me concerne.

4 – Under Night In Birth Exe Late

2014 aura vu pas mal de titres de versus exclusifs à la PS3 et surtout un peu exclusif au pays du soleil levant malheureusement, sortis cet été au Japon, Under Night In Birth Exe Late, est de loin le meilleur jeu de combat que j’ai pu essayé cette année, Roster original, doté de suffisamment de techniques et de mécanismes intéressants, et bénéficiant d’une Netcode en béton armé, capable de rendre les parties online vraiment nerveuse, sachez que le jeu sortira chez nous vers la fin février, et que je vous le recommande chaudement.

5 – Elite Dangerous

Je me suis procuré Elite dans sa version Bêta cet été, au départ un peu par défaut, j’avais vraiment envie de renouer avec la simulation spatiale, et le contenu me paraissait plus fournis que ce que proposait Star Citizen au moment de mon achat. Aujourd’hui après avoir essayé les 2 titres, ( même si Star Citizen est loin d’être terminé j’en conviens ) je ne regrette absolument pas mon choix, certes, certains trouveront qu’Elite manque d’une véritable campagne pour comprendre les bases du jeu, et qu’on nous prenne un peu par la main, et je reconnais que les premières heures passées dans l’espace sont un poil déroutantes, cependant, quel pied une fois les bases acquises, on se prends véritablement pour un pilote qui peut explorer les galaxies à sa guise, et ça faisait longtemps qu’on ne m’avait pas proposé ce genre d’expérience de manière si réussie.


 

 

 


– Miettos San –

1 – Watch Dogs

 

Ce jeu est pour moi mon numéro 1 des flop de l’année. Je l’attendais énormément depuis sa première annonce, puis je l’ai eu, et je l’ai fais et j’ai été vraiment déçu par le gameplay et l’histoire global du jeu. Il y avait tellement de possibilité qu’au final le jeu n’est, toujours selon mon avis, qu’un gros pétard mouillé.

2 – La mode du « jeu pas fini mais qui sort quand même »

Je profite du top/flop pour en parler mais bon c’est vrai que c’est chiant. Juste l’exemple de Unity (que j’adore pourtant) mais les mise à jour quasiment toutes les semaines et surtout la dernière (coucou les 40Go…) donne vraiment pas envie et peut même dégoûter du jeu. Acheter un jeu Day One et le voir remplis de bug est plutôt frustrant pour le plaisir du jeu.

3 – TitanFall

Je ne l’attendais pas forcement et au final il ne m’a vraiment pas intérésé plus que ça. L’univers est sympa, le gameplay plutôt frais sans pour autant le renouvelé entièrement, mais je n’ai pas du tout accroché.

4 – Destiny

Le dernier bébé de Bungie. C’est beau certes, mais cela ne fais pas tout,le gameplay est tout a fait correct, mais j’attends d’avoir un peu de temps devant moi pour me relancer vraiment dans l’aventure car les premières heures de jeu ne me donnait pas l’envie de continuer. A voir donc.


 

– Gonzo –

1 – 2014, la chute d’Ubisoft

 

Vous le saviez n’est-ce pas ? Si vous suivez un peu le site et connaissez un peu les goûts des membres de l’équipe de Gamerslive, alors vous avez probablement remarqués mes nombreux coups de gueule cette année sur diverses productions Ubisoft, en regardant en arrière, à la 1ère démo de Watchdogs au hasard, tout le monde s’accordait à dire qu’Ubi était les rois du pétrole, que s’est il passé ? je ne saurais l’expliquer clairement, même si je pense que les incidents de cette année, sont plus à mettre sur le dos du marketing que des développeurs eux même qui ont du être pressés comme des citrons et doivent aujourd’hui l’avoir très mauvaises de voir leurs bébés bâché sur le net. Bullshit graphique histoire risible et intérêt somme toute classique pour watchdogs, framerate à la ramasse,Histoire ridicule ( tiens donc, encore ? ) gameplay réchauffé, optimisation désastreuse et bugs en tous genre pour Assassin’s Creed Unity, pétard mouillé et conduire sans grande saveur pour the Crew, c’est quand même incroyable que sur les 4 derniers AAA d’ubi, les 3 titres qui se voulaient de vrais petites révolutions soient au final de grosses bananes et que le seul titre à peu près cool soit Far Cry 4 alors que tout le monde s’attendait, à juste titre à un épisode 3.5 ? Ajoutez à cela une communication désastreuse, et on obtiens une année pas très saine pour Ubisoft, les gars, je vous souhaite de redresser la barre pour l’an prochain, car vos productions ne sont pas dénuées d’intérêt, seulement comprenez que nous prendre pour des cons à ce niveau, c’est un peu gros pour que ça passe.

2 – La guerre des consoles Next Gen qui vire au n’importe quoi

Certes, la concurrence est saine, et les guerres de consoles existent depuis la nuit des temps, mais cette génération à apportée son lot de screen et vidéo comparatives etc … finalement assez débile puisqu’on sait tous que ce qui tranchera sur l’achat d’une console ce sont ses exclusivités, pas les jeux multi support, enfin pour la plupart en tous cas, et quand on voit l’effort de Nintendo concernant ses dernières productions, on se dit que le marché est doté de 3 bonnes consoles, et que quelque soit votre choix, vous aurez de quoi vous amuser, et n’est-ce pas ça le principal finalement ?

3 – Le financement participatif, les limites d’un système encore balbutiant

Ce soucis rejoint finalement ce que je reproche à Star Citizen, en effet, les projets financés sur Kickstarter ou autre, sont en baisse, la faute à un modèle pas forcément très clair, et peut être pas assez régulés, dans lequel il y a eu des abus, comme des annulations pures et simple sans remboursement, ou des jeux qui sortent très loin de leurs promesses initiales, quand ce ne sont pas tout simplement des jeux sortant en early access qui mettent une éternité à évoluer, comme le stand alone Day Z par exemple. Ajoutez à cela des types qui font des kickstarter pour financer une quiche lorraine ( j’ai réellement vu ça et le type a obtenu je ne sais plus combien de milliers d’euros ) et on comprends rapidement pourquoi et comment ce nouveau phénomène de financement aura lassé la majorité… Dommage.

4 – Star Citizen de la poudre aux yeux ?

Si Elite m’a convaincu, je ne peux pas vraiment dire la même chose de Star Citizen, Chris Roberts me donnant l’impression de ne pas savoir dire stop au financement des joueurs, et continue de rajouter monts et merveilles au tas de promesses déjà fort conséquente, ce qui fait qu’à mes yeux, Star Citizen est très très loin de sortir, ou alors, il sera décevant dans un 1er temps car bâclé, pour le coup j’espère sincèrement me tromper, car j’estime que si Star citizen est réussi, il sera un excellent jeu, complémentaire à Elite Dangerous, et que de toutes manières, une fois l’occulus rift et le X-52 acheté, il faudra bien envoyer du titre pour amortir les dépenses non ?

5 – L’annulation du projet Vampire The Mascarade par CCP Games

Peu de choses à dire sur un projet qui restait très énigmatique, mais étant fan de l’univers de Vampire The Mascarde, et ayant apprécié les deux titres PC à l’époque je me faisait une joie de me replonger dans un MMO reprenant les vampires, malheureusement, CCP Games a préféré se recentrer sur sa licence phare : Eve Online.

 

 


– LeboWski (Pierre L.) –

 

Le flop : Ubisoft

 

Les déceptions furent nombreuses cette année et souvent du fait du même éditeur. Du bruit, il y en a beaucoup eu : dommage que l’unique chose qui, par la suite, nous revint fut de simples échos des promesses. Watch Dogs a aboyé trop fort, The Crew a un peu trop surestimé son moteur. Si on est loin de navets complets, on est également loin des résultats escomptés.

 


 

 

 


 

– HeavyMercury –

Cette année fût bien décevante en terme vidéoludique, beaucoup de bruit pour pas grand chose. Quelques perles ont vu le jour comme Elite Dangerous et même Wasteland 2, à côté de ça… On retrouve Assassin’s Creed Unity qui souffre de problèmes d’optimisation ainsi que quelques lacunes dans ses mécaniques, l’annonce de The Crew qui faisait envier bien des adeptes du volant pour finalement n’être qu’un Test Drive Unlimited bâclé. Et c’est là le problème, Ubisoft a monopolisé le marché vidéoludique avec des annonces et des sorties à profusion, ne laissant aucune opportunité aux autres studios de se faire entendre.

Si vous avez été néanmoins victime du bouche à oreille, cette année 2014 aura sans doute comblé vos attentes de joueur avec Lethal League si vous êtes amateur des jeux de fighting dynamique, l’arrivée du multijoueur tant attendu de Don’t Starve, la cloturation de la première saison de Wolf Among Us, le fabuleux Shovel Knight pour les nostalgiques de la NES, le casse-tête The Talos Principle avec son univers onirique, mais encore Depth, Valkyria Chronicles, le prometteur Life is Feudal et Endless Legend.

L’année 2014 enfin derrière nous, l’année 2015 semble bien plus intéressante avec l’arrivée de Grand Theft Auto V sur PC, le grand et le beau Batman : Arkham Knight, le retour de Dead Island et un nouveau jeu du même studio : Dying Light, (si vous avez adoré les films) Mad Max, le sanguinolent Mortal Kombat X, sans oublier Metal Gear Solid V: The Phantom Pain et Halo 5 : Guardians en exclusivité sur Xbox One.

Pour ma part, j’ai été surtout marqué par Wasteland 2. Déçu par les derniers Fallout, j’ai su retrouvé tout ce qui faisait l’essence même de cette licence ; Un univers post-apocalyptique prenant avec un univers barré, des centaines de quêtes et un jeu mis à jour quasiment tous les mois. Que demandez de plus ?


 

– Gonzo –

Pour résumer, même si la plupart des très grosses attentes ont été déplacées à 2015, ma peur de ne plus rien avoir à me mettre sous la dent était erronée, je n’ai pas vraiment eu le temps de m’ennuyer surtout depuis le mois de septembre, les consoles Next Gen se vendent comme des petits pains et sont à mon sens de très bonnes machines avec des jeux très intéressant, même si le gap générationnelle met un peu de temps à venir … Concernant mes attentes de 2015 ? Soyez certains que je jouerais à Metal Gear Solid 5 the Phantom Pain, Final Fantasy 15, Final Fantasy Type 0 HD, The Order 1886, Until Dawn, The Witcher 3, et certainement plein d’autre que j’oublie, quand à Street Fighter V si il sort en 2015 je ne manquerais pas de me le procurer.

Cliquez pour commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top