TESTS

Pix The Cat

Crée par le studio à l’origine de Rayman Jungle Run et de Pix’n Love Rush entre autres, Pix the Cat arrive sur PC après avoir fait un petit tour du côté des consoles de Sony depuis le mois d’octobre. Dans ce jeu simple et addictif vous contrôlez Pix, déjà connu puisqu’il apparaissait déjà dans Pix’n Love sur Smartphones.

Disponible pour 9.99 € sur Steam, ce jeu, à un croisement entre Snake et de Pac-Man, offre qu’un seul mode de jeu à son lancement. Dans ce mode, vous devrez récolter les œufs de canard en un seul parcours si possible et les déposez dans leur nid. Une barre de combo se remplissant au fur et à mesure de votre situation dans le jeu. Multipliez les perfect et vous atteindrez rapidement le mode fever durant lequel vous bénéficierez d’une invincibilité afin de vous protéger des crânes qui peuvent vous bloquer la route. Rajoutez à cela un temps imparti et vous obtenez le mode Arcade du jeu. Mention spéciale pour la façon dont les niveaux s’enchainent les uns dans les autres à la manière des poupées russes.

Mais n’allez pas croire que le jeu se laissera faire. En effet la vitesse du jeu qui augmente petit à petit, le timer qui en fera stresser plus d’un, les erreurs de mouvement qui laisseront rapidement la place à des « combo breaker » et autres dangers se mettront en travers de votre route pour le high Score, et c’est cela qui est important dans ce jeu.

Une fois le mode Arcade bien pris en main, vous débloquerez par la suite le mode Laboratoire et Nostalgia ainsi que le mode « plat du jour » qui se compose de niveaux à terminer en moins de 24 heures.

Dans le mode Laboratoire, vous devrez cette fois-ci prendre le temps de réfléchir, car vous devrez terminer chacun des 100 stages proposés en un minimum de coup pour être récompensés.

Ici, vous devrez récolter l’ensemble des cellules en un seul coup, car sinon c’est le game over assuré. Vos déplacements évoluent aussi puisque dans ce mode vous glisserez dans la direction souhaitée jusqu’à être stoppé par un mur. La difficulté est de nouveau au rendez-vous puisque vous trouverez bumpers, téléporteurs et autres pièges pour vous empêcher de finir le stage. Mais ce n’est pas tout puisque les niveaux eux-mêmes en prendront à pleine joie puisque sur certains stages votre personnage sera démultiplié rendant la tâche encore plus ardue.

Et enfin voilà le mode Nostalgia, débloqué en atteignant le million de points sur le plat principal, véritable hommage aux dessins animés des années 20 grâce à la musique et au ton monochrome de chacun des stages. Vous contrôlez toujours Pix (avec une légère ressemblance avec Félix le chat) et vous devez cette fois-ci récolter un nombre prédéfini d’œufs qui apparaissent aléatoirement dans le niveau. Si vous souhaitez récolter le bonus sur chaque stage, vous devrez les terminer en évitant que la fleur ne se fasse manger par la chèvre.

Et pour terminer, sachez qu’un mode arène est disponible pour jouer jusqu’à 4 en même temps à la manière d’un Bomberman. Dans ce mode les œufs que vous récolterez vous serviront de munitions afin de détruire le robot-chat de votre adversaire.

NOTRE NOTE : 75%

En conclusion, ce jeu vous fera perdre pas mal de temps libre tant la frustration arrive rapidement (surtout dans le mode arcade), mais en même temps ce jeu ne se laisse pas dompter si facilement ce qui vous fera recommencez encore et encore. Rajoutez à cela un scoring pour le mode arcade qui vous fera pousser le jeu dans ses derniers retranchements et deux autres modes de jeu plutôt bien foutu, on pense directement au mode Nostalgia (toutefois pour le confort du jeu, je ne vous recommande pas d’utiliser une manette) et au final vous obtenez un jeu bien sympathique de la part de Pastagames.

Pix The Cat
Cliquez pour commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top