DOSSIERS

Preview : Battlefield Hardline

Présenté l’espace de quelques jours au grand public,  propose aux fans de la série de s’initier à la vie d’un policier américain ou d’un bandit l’espace de quelques rounds ! Offrant dans cette bêta trois modes de jeu dispatcher sur trois cartes différentes et avec l’attirail complet des forces de l’ordre et malfrat cette dernière ! De quoi s’offrir quelques heures pour découvrir une nouvelle facette de la série Battlefield tout en gardant l’essence même de cette dernière !

Plus qu’un rituel pour certains, la série Battlefield est devenue un point de référence de la scène FPS depuis quelques années, enchaînant épisode sur épisode à un rythme d’un jeu tous les deux ans avec un contenu en constante évolution tout en proposant une flopée de DLC pour faire patienter jusqu’au prochain titre. Et parfois, quand cela vient quand même à manqué DICE jamais en cours d’idée se propose à fournir un épisode qui sort des sentiers battus de la série pour offrir une expérience nouvelle tout en gardant l’esprit de la série ; Battlefield Vietnam, Battlefield 2142 en sont des exemples pionniers, et aujourd’hui voilà que par le studio Visceral Games (à qui nous devons la série Dead Space) vient offrir sa contribution à ces fameux épisodes sur un thème propre, il est l’heure de sortir la voiture de fonction sirène hurlante et à toute blinde du garage pour pénétrer dans l’univers du grand banditisme !

Histoire de changer un peu de la guerre habituelle, Visceral Games a décidé de surfer sur la vague du « gendarme contre les voleurs » en proposant ce Battlefied Hardline, deux factions qui l’espace de quelques jours s’est offert à nous, humbles joueurs un peu indécis à l’annonce de ce thème. Nous y retrouvons donc tout ce qui fait le charme de cette série, des véhicules, des armes customisables, des maps qui évoluent et un gameplay toujours aussi séduisant et agréable à prendre en main ! Sur terre ou dans les airs les combats font donc toujours rage, mais ce Hardline propose quelques changements que se prête au final plutôt bien au jeu et apporte une petite touche de fraîcheur ! L’une des nouveautés majeures de ce Battlefield Hardline est le fait que les armes ne se débloquent plus via une accumulation de point en jouant une classe spécifique à l’arme convoitée, mais à une accumulation d’argent gagné en jeu en répondant à des objectifs directs ou de soutiens ! Une évolution plus qu’agréable qui évite l’obligation de jouer une classe avec un armement obligatoire en début de jeu, mais à contrario le fait de vouloir customiser une arme avec un viseur spécifique, ou une poignée adaptée à votre style jeu vous obligera à jouer cette arme gagnée à la sueur de votre front. Cependant un nouveau système de « Battlepack » peut éviter pour les plus impatients cette obligation de farm avec l’arme, en effet contre une somme donnée (qu’évolue en fonction des trois packs proposés : bronze, argent et or) il est possible d’avoir aléatoirement divers objets comme des viseurs, poignées, crosses, et autre skin applicable à n’importe qu’elles armes du jeu ! Ces deux dernières nouveautés offrent un gain de temps plus que sympathique quand on sait qu’une centaine d’armes et gadgets sont disponibles en jeu ! Seule petite ombre au tableau, les armes à l’inverse des gadgets sont uniques à l’une des deux factions, à titre d’exemple l’AK-47 est disponible uniquement chez les bandits, alors que SCAR elle sera proposée pour la Police.

De plus, dans cette bêta nous avions l’accès à trois modes de jeu, deux étant unique et l’un étant déjà présent depuis la création de cette série qu’est Battlefield, et nous passerons donc ce mode conquête pour nous attarder sur les deux derniers qui sont le Hotwire et Heist. Heist est un malin petit mélange entre le mode rush et capture de drapeau apparut ces dernières années, l’objectif est pour les bandits de s’emparer d’un magot dans un lieu sécurisé et pour y parvenir devront accomplir des petits objectifs comme la destruction d’un mur, le forçage d’une porte blindée, et de le ramener à l’hélicoptère stationné un peu plus loin. Statique en début de partie, il faudra attendre que le magot se retrouve sur le dos d’un joueur pour montrer toute l’efficacité de ce mode, et créera une synergie dans les deux équipes pour empêcher (ou aider) le porteur à arrivé à sa destination.

Le mode de jeu Hotwire quant à lui se base sur de la conquête classique, mais le dépoussière d’une manière surprenante et terriblement efficace, en effet l’objectif ici pour les deux équipes et de s’emparer de point contrôle qui ne sont autre que des véhicules qu’ils faudra garder à une certaine allure pour engranger des points qui conduiront à la victoire de l’équipe. Très nerveux ce dernier oblige les joueurs à sécuriser ou attaquer les points à toute vitesse, ce qui donne des situations impressionnantes et immersives en jeu. De plus ce mode force le jeu à objectif, il n’est pas rare de voir des joueurs tout en haut du classement avec très peu de kill.

Enfin pour terminer nous nous attarderons sur l’ambiance générale du jeu, point fort de ces derniers Battlefield, offre une expérience inédite de par son contexte, mais propre à chaque camp. Si du côté de la Police l’ambiance est plus professionnelle et qu’ils jouissent des gyrophares ainsi que des microphones qui braillent sans cesse pour demander aux suspects de s’arrêter, les bandits eux profitent d’un charisme propre, profanant des menaces et autres insultes à l’égard du camp adverse, utilisant un glossaire « street » bourré d’interjection. Deux univers donc bien distincts qui apportent une ambiance propre à ce Hardline !

AVIS GLOBAL : BON

Un peu dubitatif durant les premières heures de cette bêta public, je me suis laissé charmer par ce Battlefield Hardline, ce n’est pas réellement un Battlefield, mais l’essence y est, on se retrouve sur des bases déjà vues auparavant, mais revisitées pour donner un nouveau souffle. Il est donc très difficile de ne pas se laisser allé devant le travail de Visceral Studio ! Beau, fluide, jouissif il a de quoi resté scotcher de nombreuses heures devant ce jeu seul, ou avec des amis !

Preview : Battlefield Hardline
Cliquez pour commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top